Faidherbe on stage.

Je ne suis pas la seule (évidemment) à passer mes oraux cette année. Parlons un peu des autres résultats des faidherbards...

La MP* a autant brillé que les années précédentes. La MP 2 a également satisfait ses professeurs, avec des résultats honorables aux Mines et à Centrale (je connaissais le nombre d'admissibles il y a quelques semaines, mais là...), et en démontant littéralement les barres d'admissibilité à CCP.

Les quelques-uns qui ont présenté E3A ont également bien réussi (plusieurs admissibles à l'ENSAM).

Pas de nouvelles de la MP3, je n'y connais aucun élève et je ne me suis pas renseignée.

La PSI* est apparemment un peu en dessous du niveau des deux années précédentes, mais elle reste quand même très performante (Une dizaine d'admissibles à Cachan - pas toujours bien classés après les oraux - et 3 admissibles à l'X, dont une admise après les oraux). La classe souffre d'un "fond de classe" d'un peu moins bon niveau que les années passées.

Les ex-PCSI ont dans l'ensemble de bien moins bons résultats que les ex-MPSI, cependant, quelques éléments se distinguent.

La PC* a plutôt bien réussi, avec une tête de classe de très bon niveau. Les khûbes (5/2) ont eu pour la plupart les (bons !) résultats attendus, alors que les khârrés (3/2) ont été parfois très surprenants (dans le bon sens !). Notons les parfois très bonnes notes obtenues au concours Centrale-Supelec.

Une demoiselle en 3/2, notamment, qui vise prioritairement l'ESPCI et Chimie Paris, a choisi de snober les oraux d'Ulm pour se reposer entre ceux de CCP et de Polytechnique. Normal.

En PC2, 10 élèves ne sont admissibles qu'à des écoles sur E3A. 13 ne sont pas admissibles à CCP (donc 3 sont admissibles aux petites mines et/ou à des écoles sur la banque de notes CCP mais pas sur le groupe). Près de la moitié des élèves a été admissible aux petites mines, deux élèves se sont distingués par leurs excellents résultats aux Mines (loupant l'admissibilité aux "grandes" mines de quelques points à peine), les premiers de la classe ont littérallement démonté la barre d'admissibilité à CCP.

 

Dans les autres filières, il semble que les aggros ont eu de meilleures performances que l'an dernier (avouons que ce n'était pas bien difficile...). Pas de nouvelles des résultats des khâgneux ni des HEC (en même temps, les HEC, on s'en fiche un peu...).