Je déclare la fin de mon cursus en classe préparatoire.

(oui, parce que sur mon khâlot, j'ai pas de place pour la bande verte...)

Voilà. Je vais secher les deux-trois oraux qui m'attendent la semaine prochaine, mais j'avoue, j'en ai assez.

J'ai besoin d'être en vacances, de voir ces deux mois de repos arriver, j'ai besoin de me poser chez moi, de reprendre mon vélo, de reprendre contact avec mes amis, de ranger ma chambre. Mes cours. J'ai besoin de trier l'énorme pile de prospectus envoyés par les écoles.

Je n'ai plus envie de partir à Paris, de me lever à 6h pour traverser la ville en métro, attendre des heures dans une salle remplie de gens stressés pour aller déblatérer une demi-heure devant des examinateurs qui attendent avec impatience leur pause déjeuner.

J'ai besoin d'arrêter. Tout simplement.

Ces deux années ont été intenses, il paraît qu'elles furent courtes (Deux ans, dans une vie, ce n'est rien, voyons...). J'ai beaucoup apprécié mon cursus en classe préparatoire, je recommencerai avec plaisir (mais je ne choisirai pas la même filière...).

Cependant, avant d'arrêter (sans le supprimer) ce blog, je souhaite encore partager un peu des quelques expériences que j'ai pu vivre à Faidherbe et durant mes concours.

 

Donc, dans les prochains jours/semaines, sont à venir...

- Mes oraux des petites mines

- Les entretiens : comment les réussir, pourquoi les rater

- Les choses que je n'ai jamais pu raconter, parce que j'étais encore à Faidherbe...

- De nombreuses explications plus organisées sur les classes préparatoires en général, et Faidherbe ainsi que la taupe en particulier.

 

Et voici les quelques photos promises du lycée Molière, à Paris, où se sont déroulés les oraux de CCP en PC :

DSC08962

DSC08966

DSC08970