Les dernières vacances sont très loin... Les prochaines aussi.

La fatigue et le ras-le-bol général reprennent leurs droits. Je passe peut être un peu trop de temps à chercher des formations d'histoire des sciences (j'ai une piste !), à chercher des gens (et à ne pas les trouver...), à chercher à retenir mes cours de physique et à me demander où je vais bien pouvoir débarquer dans un an et demi.

Ceci dit, une discussion avec un khûbe de MP* a un peu remis les pendules à l'heure.

Je crois que l'électromagnétisme et moi, ça ne vas pas marcher non plus. Pas besoin d'un compte rendu de khôlle, mais c'était bien mitigé.

Sinon, les khâgneux sont en concours blanc depuis ce matin, et ce pour dix jours. Selon certaines mauvaises langues, "il est bien temps qu'ils se mettent à bosser". Ceci dit, je ne me permettrai pas de tels affronts (puisque je partage moi-même ma chambre avec trois hypokhâgneuses et que les représailles peuvent être bien lourdes...).

Les passeurs de petites mines ont survécu à leurs deux jours et semblent bien fatigués (ce qui fait que je ne regrette pas du tout de ne pas m'être inscrite : par contre, je me demande comment je vais survivre à plusieurs semaines de concours sans quit de réanimation dans les parages, et juste une infirmière faidherbarde qui me demande si j'ai des problèmes personnels...).

M'enfin, bonne semaine.