En direct.


Maintenant que je suis interne (depuis lundi soir), j'ai accès plus facilement aux salles informatiques, et j'en profite pour signaler le fait que je survis encore et toujours.
Cette semaine est plus difficile que les précédentes : khôlle de maths hier soir, khôlle de chimie demain, interro de physique demain aussi, DS de maths samedi. Ajoutez ce qui compose une semaine normale, à savoir les DNS, cours, exos habituels.
Je suis donc interne depuis lundi soir, à l'étage hypokhâgneux. Je m'entends pour l'instant très bien avec mes trois colocs, et ça fait du bien d'avoir une coupure de l'ambiance "'maths/physique" et de se retrouver un peu avec des personnes qui travaillent sur autre chose (mais qui ne comprennent pas du tout votre euphorie quand vous parvenez ENFIN, après une demi-heure d'essais divers, à trouver la solution de votre exercice.).
Sinon, la khôlle de maths... Je l'ai passée avec mon prof. Nous étions trois sur un tableau, à plancher chacune sur un exercice. Je dois avouer qu'elle n'a pas été très réussie, j'ai mis beaucoup de temps à refaire l'exercice "type" (je suis tombée sur celui qui me posait des problèmes...), et j'ai eu des difficultés sur les deux autres exercices. Malgré cela, la note est "correcte" : 11, et je m'estime assez satisfaite par rapport à la qualité de ma prestation.

Ce matin, j'ai passé un entretien avec le prof de français, c'était assez amusant. L'objectif était de... Dire qui on est. "Présentez-vous." Ah ça... J'ai donc monologué pendant une dizaine de minutes avant qu'il ne me pose quelques questions comme "Quel est votre plus grand défaut ?", "Si vous aviez une baguette magique, que feriez-vous avec ?" ou encore "Et si demain, votre patron vous annonçait que vous deviez partir pour Honk-Kong pendant 3 ans ?". Le tout était donc une demi heure assez ludique qui m'a mise en forme pour travailler mon DNS de chimie (ouaiiiiis).

Ca commence à parler un peu "concours" dans la classe, entre le prof de chimie qui nous parle de "selection naturelle par la vision" (bah oui, ou on est rapide et on s'asseoit devant, ou on a une TRES bonne vue, ou on ne voit que la moitié du tableau...), celui de maths qui nous a dit que s'il y avait 100 places, le 101eme passait pour un co*llon (j'avoue...) et les premiers pronostics sur le major du DS de la fin de semaine.

Le temps est donc rythmé par les heures libres consacrées à... "tenter de comprendre ce qu'on a fait en cours ces derniers jours" et... Le reste, c'est à dire les cours, les TDs (=travaux dirigés. Scéances d'exercice en demi groupe), les TPs (=travaux pratiques) et les phases de "coma général" où tout le monde se plaint de sa fatigue, appuyés les uns sur les autres. Que du bonheur !

Et sinon, j'ai apparemment une angine et j'ai passé deux heures de TP de chimie à dormir à l'infirmerie, hier. La moitié de la classe se balade avec des grosses réserves de mouchoir ou tousse en permanence, et les autres paraissent encore un peu en forme (quoique on repère assez facilement des éléments très fatigués =D).